Fermer

Fermer
Sauvegarde de votre configuration :

Connectez-vous à votre espace perso, afin d'enregistrer votre configuration :

Je suis déjà client Spa.fr Nouveau client Spa.fr
Mot de passe oublié ? Cliquez ici

Je suis déjà client Spa.fr Nouveau client Spa.fr

Mot de passe oublié ?

Entrez votre email afin de recevoir votre mot de passe...


Spa.fr s'engage à garder vos données confidentielles
<  Continuer la configuration Accéder à votre compte
Fermer
  Votre article vient d'être ajouté au panier !
<  Continuez vos achats Voir votre panier
Accueil Spa.fr > Guide Spa.fr



Hydrothérapie

De l'hydrothérapie au jacuzzi



Les origines de l'hydrothérapie
Les peuples de l'Antiquité entrevoyaient une certaine l'influence de l'eau froide et de l'eau chaude sur l'organisme humain, dans le but de fortifier sa résistence et sa santé. Les thermes romains étaient dans des lieux de santé, d'étude et de socialisation. En occident, il semblerait que ce soit essentiellement le prêtre allemand Sebastian Kneipp (1821-1897), dit le "Curé de la thérapie par l'eau"[1] qui soit à l'origine de la redécouverte et de la codification des usages de l'eau en tant que thérapie naturelle
Sébastien Kneipp est né le 17 mai 1821 et mort le 17 juin 1897. Il était un prêtre catholique allemand et il est à l'origine de cures de thérapies naturelles (soins par l'eau froide, les plantes, etc.) qui portent son nom (en allemand Kneipp-Kur).

C'est en 1886 que parut son ouvrage Meine Wasserkur (Ma Cure d'eau), grâce auquel il enseigna sa méthode de guérison par l'eau. Deux ans plus tard fut édité So sollt ihr leben (C'est ainsi qu'il vous faut vivre), c'est-à-dire un recueil de conseils au sujet de l'alimentation, de l'activité corporelle et d'un style de vie sans excès. Le cercle de ses patients grandit considérablement, des sociétés appliquant la méthode Kneipp furent fondées. Il prodigua même, en 1894, ses conseils au pape Léon XIII.

La méthode Kneipp
La méthode Kneipp est fondée sur cinq piliers :
  • l'hydrothérapie (soigner par l'eau); la force curative de l'eau est employée de diverses manières dont les plus appliquées sont les jets d'eau et la marche, à la façon de la cigogne, dans un bassin d'eau.
  • la phytothérapie (soigner par les plantes)
  • l'activité physique (soigner par le mouvement), qui cible autant le corps que les organes; les vêtements amples sont recommandés, ainsi que la promenade à pieds nus [Barfusslaufen] qui constitue une "méthode douce d'endurcissement"
  • la diététique (soigner par une alimentation rationnelle)
  • un style de vie sain et équilibré.
Sébastien Kneipp mourut à Wörishofen. La ville est de nos jours un lieu de cure célèbre.


De l'hydrothérapie au jacuzzi
Un jacuzzi ou (bain tourbillon, aussi appelé bain à bulles), est une baignoire équipée d'un système de pulsion d'air et d'eau sous pression plus ou moins complexe procurant un effet massant et relaxant à son utilisateur. Ce type de bain est apparu en 1956, inventé d'une façon pragmatique par Roy Jacuzzi, un italien qui dirigeait une fabrique d'hélices d'avion et de pompes hydrauliques et qui avait eu besoin d'un dispositif pour des soins d'hydrothérapie. Cela servit de départ à la commercialisation de ces nouvelles "baignoires à remous" à partir de 1968. Le nom Jacuzzi fut déposé comme marque de commerce et est souvent utilisé comme nom commun, surtout en France.